La mode vestimentaire chez les ados

La mode vestimentaire au-delà d’une manière de s’habiller constitue une manière de vivre pour les adolescents. Influencés par l’univers people, les ados s’alignent sur les tendances fashion dans l’actualité. Mais la mode chez les ados répond également à des impératifs financiers et de classe sociale. Elle leur permet également d’affirmer leurs différences et leurs identités propres. Pour plus de précisions, voyons ensemble les codes de la mode vestimentaire chez les ados.

La mode vestimentaire comme expression d’identité propre

Chez les jeunes, la mode vestimentaire constitue un vecteur d’identité par excellence. Que ce soit par un choix de marque bien définie ou un style donné, la mode vestimentaire chez les adolescents sert à montrer la façon dont ils se voient. Ce qui implique indirectement la façon dont ils aimeraient être perçus. De façon concrète, cela passe par l’adoption d’un style rock ou gothique par exemple. Ce qui importe dans ces cas, c’est qu’ils s’identifient à ces univers et s’y sentent à l’aise. Et l’idéal serait que leur entourage les voit ainsi et l’accepte.

L’adolescence étant une période de transition, les adolescents peuvent y expérimenter différentes modes vestimentaires avant de trouver ce qui les définit réellement. Parlant aussi d’identité, un style vestimentaire particulier permet aux jeunes de marquer une différence avec les adultes. C’est aussi le cas par rapport à d’autres jeunes auxquels ils ne préféreraient pas être comparés.

La mode vestimentaire comme expression de classe sociale

Marquer sa différence c’est bien, mais faudrait-il toujours en avoir les moyens. La mode chez les adolescents répond aussi à une question financière. Les jeunes de classes aisées porteront toujours des vêtements plus chers et de meilleures qualités que ceux des classes populaires. Il y a donc clairement une rupture entre les deux catégories à ce niveau. Dans les faits, les ados des classes aisées porteront des vêtements de marques, quel que soit le style vestimentaire qu’ils adoptent.

Les jeunes des classes populaires se contenteront de vêtements de qualité inférieure ou de marques, mais en reconditionnés. La mode vestimentaire étant un univers où il faut suivre la tendance, il est nécessaire d’avoir les moyens pour renouveler à un rythme donné sans en pâtir. En somme, la mode vestimentaire constitue également un facteur de différence sociale chez les ados.

Laisser un commentaire